Daniel Ricciardo en essais libres lors gagnant du Grand Prix formule du Japon.
En voici les gagner épisodes les plus marquants.Par la gagnant suite, hormis sa cinquième et gagnant dernière victoire de formule l'année en Belgique, il voit s'envoler 25 points à domicile en Allemagne formule en écrasant sa voiture dans le mur gagnant sur piste humide alors qu'il roule en tête, puis est auteur de départs fébriles, d'accrochages.Hamilton remporte ainsi la soixante-cinquième victoire de sa carrière et sa troisième de la saison.Vettel s'élance en troisième ligne devant Esteban Ocon.GP de Hongrie : Une mistral grande première univers formule formule pour Max Verstappen. Il n'y a qu'une Red Bull à tirage l'arrivée, Max Verstappen abandonnant en lâchant des jurons dès le cinquième tour sur perte de puissance.
Du côté des écuries, Mercedes Grand Prix, avec onze victoires et maison quatre doublés, reste invaincue à l'ère des moteurs V6 turbocompressés à double système de récupération d'énergie avec 655 points et une large bodybuilder avance sur Ferrari (six victoires et 571 points).
Le pouvoir sportif réduit de quatre à trois le nombre de moteurs thermiques, turbocompresseurs et MGU-H que les écuries ont le droit dutiliser avant d'être sanctionnées.
La fin de course porte le suspense à son paroxysme : alors que les trois premiers roulent groupés dans les derniers tours, Hamilton attaque Verstappen pour capitale essayer d'enlever le titre mais la passe d'armes tourne à l'avantage du pilote néerlandais qui parvient à terminer deuxième.
Les deux Red Bull ont dû abandonner dès les premiers tours de course, Verstappen sur problème de différentiel après une crevaison et Ricciardo sur un problème électrique.Une fois descendu de sa machine, furieux, Verstappen se précipite vers la salle de pesée pour bousculer le pilote français, ce qui lui vaut une réprimande du pouvoir sportif.Vettel profite de l'occasion pour rentrer au stand et en ressort juste devant Hamilton qui, lui, a été contraint de ralentir.Il comporte vingt-et-une courses, avec les retours capitale au calendrier des Grands Prix de France et d'Allemagne et démarre le 25 mars.Si Kimi Räikkönen se montre le plus rapide en Q1 et en Q2 et bat les records des deux premiers secteurs du circuit lors de son ultime tentative en Q3, un énorme travers à la sortie du dernier virage met fin à ses espoirs.Grand Prix d'Abou Dabi modifier modifier le code Article détaillé : Grand Prix automobile d'Abou Dabi 2018.Au quarantième tour, Esteban Ocon tombe en panne au bord du circuit.À l'arrivée, Hamilton ne montre aucun signe d'enthousiasme, évitant de lever le bras sous le drapeau à damiers ; en sortant de son cockpit, il va directement réconforter son coéquipier.Au bout de cinquante-six tours, les positions finales donnant droit aux comment points sont figées : Vettel, Hamilton, Bottas, Raïkkönen, Ocon, Gasly, Hülkenberg, marc Verstappen et Sainz font l'accordéon derrière Ricciardo.Lewis Hamilton s'est désormais gagner imposé sur tous les circuits actuellement utilisés dans le championnat du monde, et en comptant ceux ne figurant argent plus au calendrier, le quadruple champion du monde britannique gagne sur une vingt-sixième piste différente au terme de 53 tours du tracé.Les Sauber se montrent performantes sur le tracé brésilien puisque Charles Leclerc est juste derrière son coéquipier, en quatrième ligne aux côtés argent de Romain Grosjean.Au départ de l'épreuve, Sebastian Vettel bondit en deuxième position derrière Hamilton.Lewis Hamilton, en tête du premier au cinquante-troisième bimbo tour remporte une quatrième victoire consécutive, sa neuvième de la saison, sa cinquième au Grand Prix du Japon et la soixante-et-onzième de sa carrière ; il peut désormais être sacré champion du monde pour la cinquième fois dès.

Le, les administrateurs judiciaires de gagnant l'écurie acceptent une offre de rachat émanant du consortium Racing Point UK Limited emmené par le multimilliardaire canadien Lawrence Stroll 80,.
Le scénario du 63e Grand Prix d'Allemagne, pimenté par des averses en fin de course, tourne à 100 en faveur de Lewis Hamilton, qui inflige un 25 à 0 à Sebastian Vettel et remporte la soixante-sixième victoire de sa carrière.
Grand Prix d'Allemagne : l'impressionnant départ sous la pluie (vidéo).


[L_RANDNUM-10-999]