Sylvain Gagnière, Fouilles d'un tombeau gagner gallo-romain à Gadagne, Bulletin de followers la euros Société d'Études gagné des Sciences sylvain Naturelles de sylvain Vaucluse, no cuisine 2, 1950.
Zodiaque, La Pierre-qui-Vire, 1998 ( gagner isbn ) Guy Barruol, gagné Nerte Dautier, Bernard Mondon (coord.Foyer de charité de Notre-Dame-de-Grâce, 1981.II- La station hallstatienne du Mourre de Sève, près de Sorgues (Vaucluse), 1934.Weitere Informationen zu unseren Cookies und dazu, wie du die Kontrolle darüber behältst, findest du hier: Cookie-Richtlinie.À la mort du chanoine Sautel, il reprit à son gemeaux compte les fouilles à Vaison et en compagnie d'André Dumoulin commença à fonder plusieurs musées en Vaucluse. Il fut aussi le fondateur lanta de la «Société des euromillion amis du Palais des Papes» dont il resta administrateur jusqu'à sa mort.
Sylvain Gagnière, Roquebrune-Cap-Martin (Alpes-Maritimes), Gallia Préhistoire, VI, 1963,. .
Sylvain Gagnère.
Sylvain Gagnière, Roquefort-les-Pins (Alpes-Maritimes), Gallia Préhistoire, VI, 1963,. .
Sylvain Gagnière est un historien et un archéologue musique français né le 9 septembre 1905 à, dolbeau avignon et mort le cette même ville.Sylvain Gagnière et Léon Germand, La Grotte sépulcrale de la Lave à gagné Saint-Saturnin-d'Apt, 1942.Vaison-la-Romaine, le poussa d'abord à se usagé lanta tourner vers les sites historiques antiques et médiévaux.Ses premières publications sur ses recherches préhistoriques in situ dans le Gard et le Vaucluse datent de 1926.En gagné 1982, il décida de prendre sa retraite alors que le conseil général de Vaucluse venait de créer son service archéologique.Sylvain dolbeau Gagnière, Les musique Cimetières d'Avignon aux xviiie et XIXe siècles, gagné 1948.


[L_RANDNUM-10-999]